La forêt de Valmy

Historique

 

ACHAT DES BOIS COMMUNAUX.

 

Vers la fin du XIIème siècle, un sieur Gaucher de Bignipont concéda aux habitants de Valmy, Braux et Dommartin des bois bâtis qui sont devenus pour ces trois communes un revenu d'une certaine importance. Cette concession leur fut faite à condition de payer annuellement au cédant et à ses héritiers trois boisseaux d'avoine à vache pour chaque ménage ayant bête tirante. Cette redevance était appelée "saulneu".

Ce revenu ne manqua pas d'exciter la jalousie des uns et la convoitise des autres et les habitants eurent à lutter tantôt contre les dévastateurs , tantôt contre la malveillance et même contre les officiers royaux.

En 1659, ne pouvant payer les charges imposées par les guerres de François 1er, ils se virent contraints de vendre leurs bois.

Les Jésuites qui étaient devenus propriétaires du Prieuré de Chaudefontaine les achetèrent; mais l'année suivante ils leur furent rendus et ils les possèdent encore aujourd'hui. ( On sait d'ailleurs que le prieuré de Chaudefontaine possédait le bois de Rohais, traversé par la route de Ste Ménehould à Florent).

 

Article d'archives.